CONFLICTOPINIONPOLICYREPORTSECURITYUkategorisert

LETTRE OUVERTE DES REFUGIES AU PRESIDENT DE LA RDCONGO SUITE A L’ETAT DE SIEGE

Goma le 04 Mai 2021

Transmis copie pour information à :

Son Excellence Mr. Le Vice-Premier Ministre de l’Intérieure

Kinshasa R.D.Congo,

A Son Excellence Monsieur le Gouverneur du Nord Kivu

Goma, R.D.Congo

Au Secrétaire Permanent de la C.N.R

Kinshasa, R.D.Congo,

Au Commandant de la 34eme Région Militaire

Goma, Nord Kivu / R.D.Congo

Inspecteur Provinciale de la Police Nationale Congolaise

Goma, Nord Kivu/ R.D.Congo

Le Directeur Provincial de l’ANR, Goma, Nord Kivu/ R.D.Congo

Le Directeur Provincial de la DGM

Goma, Nord Kivu/ R.D.Congo

Au Chef d’Antenne de la C.N.R

Goma, Nord Kivu/ R.D.Congo

Aux Corps Diplomatiques accrédités en R.D.Congo/ Kinshasa R.D.Congo

Au Représentant Régional de HCR

Kinshasa/ R.D.Congo

Au Secrétaire Permanent de la CIRGL /Goma, Nord Kivu/ R.D.Congo

Au Président de la Coordination de la Société Civile Force Vive

Goma, Nord Kivu / R.D.Congo

Aux Medias et Presses en R.D.Congo,

Aux Représentants des Réfugiés en R.D.Congo

A Son Excellence Monsieur le Président de la

République, Chef de l’Etat

(Avec l’expression de nos hommages les plus déférents).

Palais de la Nation

A Kinshasa/ Gombe

Objet: Inquiétudes des Réfugiés et Demandeurs d’Asile

suite à l’Etat de siège dans les Provinces du

Nord- Kivu et de l’Ituri/ R.D.Congo

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous, Global Refugee Leaders Forum/ Humanité Plus et les leaders des réfugiés basés au Nord Kivu – R.D.Congo, par la présente, avons l’honneur d’aborder votre haute personnalité pour vous décrire ce dont l’objet est repris en marge.

En effet, conformément à la disposition décrétée par le chef de l’Etat relative à l’établissement de la paix et sécurité sur toute l’étendue de l’Est du pays, nous les leaders des réfugiés et organisations qui défendent les droits des réfugiés signataires de cette lettre, vivant sur cette zone géographique ciblée par l’Etat de siège, avons les inquiétudes à savoir :

La discrimination envers les réfugiés et demandeurs d’asile observée depuis longtemps par la population d’acceuil, certaines autorités locales, les services de sécurité et les organisations gouvernementales et non-gouvernementales qui continuent à nous infliger des appellations à connotation comme ennemis de la paix,

Les documents juridiques de certains réfugiés et demandeurs d’asile qui ne sont pas exhaustifs au près des autorités civiles et militaires et normalement qui ne sont pas harmonisés nécessitent une information et explication urgente pour une considération pendant cette période de l’état de siège,

Estimant qu’un grand nombre de réfugiés et demandeurs d’asile n’est pas encore enregistré par la Commission Nationale pour les Réfugiés, parcourent les risques quotidiens d’être assimilés aux groupes armés, ces vulnérables ont besoin d’une protection spéciale et la bienveillance des agents de l’ordre durant cette période de l’état de siège.

Les réfugiés et demandeurs d’asile sont victimes des plusieurs opérations militaires à l’Est de la R.D.Congo, des assassinats ciblés, viols, kidnapping, enlèvements, exploitations sexuelles, déportations et des agressions physiques et psychologiques à l’’œil impuissant du pouvoir en place pendant la période paisible, on s’interroge que sera le sort des réfugiés et demandeurs d’asile pendant la période.

Depuis longtemps jusqu’à nos jours des rapatriements massifs forcés des réfugiés et demandeurs d’asile ont été observés sous silence et complicité de la structure gouvernementale et non-gouvernementale en charge des réfugiés. Nous craignons la recrudescence des rapatriements forcés et toutes autres formes de déportations pendant ce moment crucial à l’Est du pays.

Les réfugiés sont stigmatisés sous plusieurs formes à cause de leurs appartenances sociales liées à leurs pays de provenance et demeurent vulnérables par manque de l’aide humanitaire, la survie des réfugiés et demandeurs d’asile reste incertaine car leur liberté de circulation ainsi que la peur vont radicalement bâcler leurs moyens de se débrouiller, d’où le HCR et d’autres organisations humanitaires devraient les prendre en charge durant le moment difficile imprévu en considérant la prise en charge urgente.

Par ailleurs, nous demandons à tous ceux qui nous lisent en copie que nous sommes de cœur avec les dispositions et stratégies prises par le chef de l’Etat pour sécuriser l’Est du pays. Nous nous engageons à mobiliser d’autres réfugiés et demandeurs d’asile pour coopérer avec les autorités en place pendant les opérations malgré les faits ci- haut citées.

Nous sommes confiant que la R.D.Congo respectera les lois nationales qu’internationales en vigueur régissant les réfugiés pendant ce moment unique et complexe pour la paix et la sécurité a l’Est du pays.

Nous vous prions d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de nos hommages les plus déférents.

Les signataires

No Nom et post-nom Nationalité Fonction Contact Signature
1. Jackson Baguma Congolaise Coordonateur/ Global Refugee Leaders Forum- Humanite Plus +243973704159

refugeeleadersforum

2. Toyota Prosper Burundaise Président du Conseil d’Administration/ Actions des Réfugiés pour le Développement et le Bien-être Social +243973965222

Prospertoyota03

3. Young Tumaini Rwandaise Secrétaire ARDBES +243995814068
4. Ntanyungura Charles Rwandaise GRLF/ Humanité Plus +243976949348
5. Eric Balemba Congolaise GRLF +243853191165
6. Alphonse Harerimana Rwandaise Leader Communautaire +243972141631
7. Shishikaye Pascasie Burundaise Tresoriere/ ARDBES +243976132633

Author: Editor team